Skip links

Le CFA de la gastronomie rapproche les besoins des entreprises et les attentes des jeunes en matière de formation. Il propose 8 formations particulièrement adaptées aux réalités des métiers. Ces formations répondent aux enjeux de la cuisine et du service de demain : développement durable (circuits courts, valorisation du produit). Les formations sécurisent l’intégration du jeune dans le métier et dans l’entreprise, grâce à un sas de préparation de 1 à 3 mois au restaurant d’application du CFA, c’est une première période en entreprise d’intégration progressive. Les contenus de formation sont respectueux des référentiels et répondent au attentes spécifiques des entreprises.

Les formations clé en main sont adaptées au rythme de l’entreprise et de l’apprenti, les parcours sont individualisés. Le CFA assure la promotion de l’excellence (préparation et participation aux concours « Un des meilleurs apprentis de France »…).

Toutes les formations font appelle à des outils, de suivi de la progression pédagogique et de formation, digitaux, accessibles sur le lieu de travail et au Centre de formation.

Ces formations opérationnelles garantissent un accès à l’emploi durable dans l’entreprise et dans le secteur d’activité, la réussite aux examens et aux concours. Elles permettent aussi la poursuite de parcours de formation pour ceux qui le souhaitent.

Les formations pratiques et théoriques sont complétées par de nombreux apports de culture générale et par un temps d’apprentissage à l’étranger (ERASMUS / Europe).

Bac Pro Cuisine (2022)

Inscription

Fiche ONISEP

A SAVOIR


Fabrication des pâtisseries, cuisson, dressage, le cuisinier maîtrise les techniques de réalisation et de présentation de tous les mets à la carte du restaurant. Le diplômé du bac professionnel gère les commandes, les relations avec les fournisseurs et les stocks de produits. Ses compétences en gestion et en comptabilité lui permettent de maîtriser les coûts et d’analyser au mieux sa politique commerciale. D’ailleurs, comme les personnels de salle, il connaît les techniques commerciales pour améliorer les ventes et il entretient les relations avec la clientèle. Il intègre à son activité les problématiques de respect de l’environnement, de développement durable, les règles d’hygiène, de santé et de sécurité, en valorisant les dimensions de nutrition, plaisir et bien-être. Il est attentif à l’évolution de son métier et sait adapter ses pratiques professionnelles.

Après le bac pro cuisine, il débute comme premier commis ou chef de partie dans les restaurants traditionnels et chef-gérant ou responsable de production en restauration collective. Il peut travailler à l’étranger puisqu’il a acquis une langue étrangère en formation.

Fiche ONISEP

Bac Pro Commercialisation et Services en Restauration (2022)

Inscription

Fiche ONISEP

A SAVOIR


Le titulaire de ce bac pro est un professionnel qualifié, opérationnel dans les activités de commercialisation, de service en restauration et de relation client. Il réalise la mise en place de la salle (carte, menu, banquets…), organise le service des plats et des boissons. Il est capable de coordonner l’activité d’une équipe. Ses fonctions l’amènent aussi à recenser les besoins d’approvisionnement en participant, par exemple, à la planification des commandes et des livraisons ou au contrôle des stocks. Il sait s’adapter au client, préparer un argumentaire de vente, rédiger les commandes et veiller à leur exécution. Il adopte une démarche qualité en respectant l’environnement, le développement durable, les règles d’hygiène, de santé et de sécurité.

Il débute comme chef de rang, maître d’hôtel ou adjoint au directeur de restaurant selon l’établissement (restaurant traditionnel, gastronomique ou collectif). La maîtrise de deux langues étrangères lui permet d’envisager de travailler à l’étranger.

Fiche ONISEP

Titre professionnel Cuisinier (formation continue) (2022)

Inscription

Fiche ONISEP

A SAVOIR


Le (la) cuisinier(ère) met en oeuvre une organisation rationnelle de son travail et applique les techniques culinaires adaptées à la réalisation des entrées, des plats chauds, des légumes et de la pâtisserie. En fonction de la recette ou de l’effet recherché, le (la) cuisinier(ère) identifie les épices, les aromates et les condiments et assaisonne les préparations. Il (elle) contrôle leur qualité gustative, les dresse à l’assiette ou au plat en accordant un soin particulier à la décoration et à la netteté des présentations. En fonction de la taille de la structure, il (elle) réalise tout ou partie de la prestation.

Le (la) cuisinier(ère) peut assurer la conception des menus et de la carte, l’élaboration de nouvelles recettes, l’achat et le stockage des denrées, le conditionnement et la distribution de la production ou y participer.
Il (elle) travaille seul(e) ou en équipe sous la direction d’un supérieur hiérarchique. Le (la) cuisinier(ère) sera éventuellement amené(e) à superviser un personnel moins expérimenté.

L’emploi s’exerce dans des établissements de type restaurant traditionnel, gastronomique ou à thème, dans des brasseries, chez des traiteurs, dans des restaurants d’entreprise, scolaires ou des structures de la santé, dans des cuisines centrales, industrielles, et dans la restauration mobile telle que sur des bateaux, dans les trains et à domicile. Suivant le type de restauration, le (la) cuisinier(ère) est en contact direct avec la clientèle. Un premier niveau d’une langue étrangère peut être exigé par l’établissement.

Fiche ONISEP

CAP Cuisine (2022)

Inscription

Fiche ONISEP

A SAVOIR


Le ou la titulaire du CAP cuisine réalise des plats en utilisant différentes techniques de production culinaire. Il/elle connaît les produits alimentaires dont il/elle gère l’approvisionnement (établissement des bons de commande, réception et stockage des marchandises, calcul des coûts). Il/elle prépare les légumes, viandes et poissons avant d’élaborer un mets ou assemble des produits préélaborés. Il/elle a appris les techniques de cuisson et de remise en température. Il/elle sait réaliser des préparations chaudes ou froides (hors-d’oeuvre, sauces, desserts…) qu’il/elle met en valeur lors du dressage de l’assiette. Il/elle est capable d’élaborer un menu.

Par ailleurs, il/elle doit entretenir son poste de travail et respecter les règles d’hygiène et de sécurité. Son environnement professionnel exige une bonne résistance physique et la capacité de s’adapter à de fortes contraintes horaires.

Le ou la diplômé/e débute en tant que commis de cuisine dans la restauration commerciale ou collective.

Fiche ONISEP

CAP Pâtissier (2022)

Inscription

Fiche ONISEP

A SAVOIR


Le titulaire de ce CAP sait préparer les pâtisseries et organiser leur fabrication. Ainsi, il sait gérer les stocks de produits, fabriquer les pâtes, les crèmes, décorer les desserts, les présenter et les décrire. Il travaille comme ouvrier de production en pâtisserie artisanale, restaurant traditionnel ou collectif, en entreprise industrielle ou dans la grande distribution. Il pourra, avec une solide expérience professionnelle, s’installer à son compte.

Fiche ONISEP

CAP Boulangerie (2022)

Inscription

Fiche ONISEP

A SAVOIR


Le boulanger est un spécialiste de la fabrication et de la présentation des pains et viennoiseries. Il participe à l’approvisionnement, au stockage et au contrôle qualité des matières premières. Il pétrit la pâte, pèse et façonne les pains, assure le suivi de la fermentation des produits et de la cuisson.

Titulaire du CAP, il débute comme ouvrier boulanger dans une entreprise artisanale ou industrielle, ou dans la grande distribution.

À noter : le secteur de la boulangerie évolue vers la fabrication de produits de restauration légère (pizzas, sandwichs, salades…). Par ailleurs, les nouvelles techniques réduisent la pénibilité et la durée du travail des boulangers.

En métropole, les épreuves de ce CAP peuvent également être organisées au cours du cursus du bac pro Boulanger – pâtissier préparé en 3 ans.

Fiche ONISEP

Mention Complémentaire Sommellerie (2022)

Inscription

Fiche ONISEP

A SAVOIR


Le titulaire de cette MC vend et sert des vins et des alcools sous le contrôle d’un chef sommelier. Il connaît les vins, leur conditionnement, la localisation des vignobles et la législation sur la commercialisation des boissons.

Le sommelier participe à l’achat, à la réception et à la vérification des livraisons. Il est chargé de l’embouteillage, du bouchage et de l’étiquetage des bouteilles. Il range les bouteilles et surveille les vins. Il prépare le service en mettant en place la cave du jour.

Par ailleurs, il participe à la promotion des ventes et au service. Il sait marier les mets et les vins, ce qui lui permet de conseiller les clients avant de prendre les commandes.

Le diplômé débute comme employé de restaurant ou comme commis sommelier dans un hôtel, un restaurant ou un magasin spécialisé. Il peut aussi rejoindre la grande distribution.

Fiche ONISEP

Mention Complémentaire Dessert de restaurant (2022)

Inscription

Fiche ONISEP

A SAVOIR


Spécialisé dans la confection de desserts de restaurant, ce cuisinier travaille au sein d’une brigade de cuisine. Il conçoit et réalise des viennoiseries, des petits fours salés et sucrés, des entremets, des pâtisseries, des glaces… Il assure le suivi des commandes et l’approvisionnement de son poste de travail (achat, réception et stockage des denrées), et effectue un contrôle qualité de ses produits (conservation, température de stockage) et de ses productions. Pour mener à bien toutes ces opérations, il doit connaître les produits nouveaux et les matériels utilisés en atelier de pâtisserie et de cuisine.

Ce professionnel doit aussi s’adapter à des horaires décalés et à des normes d’hygiène strictes. Il est d’ailleurs formé à la réglementation en matière d’hygiène et de sécurité. Enfin, il s’adapte aux exigences de l’entreprise (horaires décalés, hygiène rigoureuse).

Après quelques années d’expérience, il peut devenir cuisinier spécialisé ou chef de partie, selon ses capacités personnelles.

Fiche ONISEP